Blockhaus de Vaux-dessus

 Mon dernier Soldat Les Innocents

 Photos actuelles

  Vaux Dessus

Créneau du canon de 75 mm Chambre de Tir du canon de 75 mm  Bouche du canon de 75 mm

Coté de la chambre de tir  Vue de coté, avec ces impacts d'obus allemand   Autres impacts sur l'autre face

Vue arrière Vue de derrière du bloc

Vue de l'entrée du matériel Entrée du matériel

Entrée des hommes Entrée des hommes

 Autres vues Vue de devant

 Plafond criblé d'impacts  Plafond du bloc 


  Casemate de surveillance type Barbeyrac Arrière du bloc  

      Bloc de soutien au dessus du STG Vaux dessus

Blockhaus Type Barbeyrac

 

Photos d'époque

 

Casemate avant mai 1940, au milieu des bois  Avant Mai 1940

  Vaux-dessus après l'attaque allemande

 

 Après l'attaque le 13 mai

 

 Régiment : 99ème Régiment d'Artillerie Mobile de Forteresse Hippomobile


(Active du 3ème groupe du 17ème RAD de Sedan)Insigne prévu pour ce régiment

 C'est donc le premier Régiment d'Artillerie de Forteresse de ce type, disposant de chevaux, et de canon non intégré comme on peut le voir au dessus sur les photos. Ce canon était amovible, et le seul bouclier, celui du canon. C'est la raison pour laquelle, la casemate a repris le feu deux fois. La première fois, 6 hommes dont le Lieutenant Nonnat sont morts, après un coup de tire de l'artillerie allemande. Une deuxième équipe après l'anéantissement du premier canon, ont replacé une seconde pièce, et ont continué à tirer (cf le témoignage des frères Fretz). Le bloc s'est rendu après l'encerclement de l'équipe de Korthals.

 

 


Vue intérieur avec le canon amovible

 Photo de l'intérieur du bloc avec son canon amovible

 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/01/2013