Historique du 147 ème RIF

 

 

Le 147e régiment d'infanterie de ligne (147e R.I)

est un régiment de l'armée de terre Française créé en 1793.

 

Période

1793 – 1940

Pays

France

Branche

Armée de terre

Type

régiment d'infanterie

Rôle

infanterie

Ancienne dénomination

147e Demi-Brigade de Bataille.

Inscriptions sur l’emblème

Goldberg 1813
Champagne 1915
Verdun 1916
La Somme 1916
Tardenois 1918

Anniversaire

Saint-Maurice
Fête: le 24 août ( 1813, Goldberg ).

Guerres

Première Guerre mondiale
Bataille de France

Décorations

Décoré de la Croix de guerre 1914-1918 avec 3 palmes, et 1 étoile argent.
Il a le droit au port de la
fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918.

 

  

Création et différentes dénominations

  • 1793: 147e Demi-Brigade de Bataille.
  • 1796: Dissoute.
  • 1813: 174e Régiment d'Infanterie de Ligne.
  • 1813: Dissous.
  • 1887: 147e Régiment d'Infanterie.
  • 1923: Dissous (traditions gardées par le 155e RI).
  • 1939: 147e Régiment d'Infanterie de Forteresse.
  • 1940: Dissous.

 

Campagnes:

Pyrénées 1794-1795 - Italie 1795-1796 - Allemagne 1813 - Grande-Guerre 1914-1918 - France 1939-1940.

 Historique 39-40

Dissous à Mulhouse en 1923, le 147 ème RIF est mobilisé du 24-27 août 1939 à Sedan par la CMI 24 pour le SF de Montmédy. Le troisième bataillon du 155 ème RIF sera intégré comme noyau dur au RIF. Il prend position au sud de la Meuse, le premier bataillon dans les quartiers d'Angecourt, le second sur Frénois et le troisième bataillon à Donchery.L'hiver 39 sera consacré à la fabrication de bloc de campagne type MOM.

Le 1 février 1940 la compagnie de Floing est intégrée dans la compagnie D, regroupant tous les frontaliers autour de Sedan. Cette compagnie passera sous le second bataillon le 15 mars 1940 sous la coupe du lieutenant Serret.

Le 147 ème RIF sera dissous le 21 Mai 1940 à Damloup près de Verdun, les rescapés seront intégrés avec d'autres sections du 71 ème DI et du 11 ème bataillon de mitrailleurs à la 239 ème DLI.


En 1940 à Donchery


 Le 147 est avant tout un régiment recrutant sur son propre secteur, à Sedan. Ce qui le met directement à défendre ses murs et familles. Une première dans l'Armée de faire défendre son secteur aux hommes du cru. Déjà en 1914 le 147 avait nourrit notre terre de son sang. Les faire défendre dans les pires des conditions étaient encore plus du suicide. La "Drôle de Guerre" n'arrangeant rien au désavoeux des hommes, tout le monde clamait que l'on ne serait jamais concerné, d'ailleurs, le régiment était de série B (moins bien équipé). Les Officiers ont du mal à se faire entendre, et l'Etat Major demande de "desserrer les cravattes", en effet, dans l'attente, on craignait que les hommes ne se rebellent. Il fallait donc faire oublier la cruauté des officiers de la Grande Guerre, si souvent raconté par les anciens. Le dispositif de défense tarde, on se demande comment fortifier pendant que l'heure tourne. Les hommes sont occupés aux tâches agricoles. Dans les derniers moments, certains couleront leur abris en béton.


 Disposition du 147 ème RIF le 13 Mai 40

Don de Jacques Sauvage

 

Voici une carte détaillée de la Croix Piot permettant de comprendre le caractère imprenable de face de la coline. Elle ne comprend pas les dispositifs du 45 Ra avec ses pièces de 75mm sur les flancs arrières de la Croix Piot, à Cheveuges et Villers sur Bar. 

 

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

carlier

bonjour je recherche une photo de rene beth mort a la tranhee de calonne en juin 1915 et l'insigne regimentaire de 1915 mercie et a bientot m/carlier

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/01/2013

×