Mitrailleuse Hotchkiss Mle 1914

 

 

Version améliorée de la mitrailleuse Hotchkiss Mle 1900, la mitrailleuse Hotchkiss Mle 1914 en calibre 8mm Lebel etait la principale arme automatique de l'armée française pendant les dernieres annees de la Grande Guerre. Elle fut également utilisée par le corps expéditionnaire americain (A.E.F) en 1917 et 1918. Fabriquée en France a Saint-Denis et à Lyon par les Établissements Hotchkiss et Cie, elle fut également exportée et fabriquée sous licence à l'étranger.

 

 

Présentation technique

 

 

La firme privée Hotchkiss et Cie, à Saint Denis, acheta en 1893 au capitaine austro-hongrois Von Odkolek un brevet couvrant une arme automatique à emprunt de gaz. A partir de ce brevet les ingénieurs de la maison Hotchkiss, notamment Messieurs Benet et Mercie, mirent au point en 1897 un premier prototype disponible la même année et qui fut constamment amélioré par etapes jusqu'en 1914. Les ventes se développèrent dans différents pays dont le Japon qui utilisa la mitrailleuse Hotchkiss avec succès lors du conflit avec la Russie en 1905. Le bon comportement de cette arme conforta les services de l'armée française qui avait deja essayé plusieurs prototypes Hotchkiss en 1897 et 1898. La mise en essais dans les corps de troupe de la mitrailleuse Hotchkiss Mle 1908 confirma rapidement les qualités de l'arme. Elle fut adoptée par l'armée française et mise en service dans les troupes coloniales et les chasseurs alpins . L'infanterie française, par contre, fut exclusivement équipée avec des mitrailleuses Saint-Etienne Mle 1907, arme mise au point par la MAS en modifiant la mitrailleuse de Puteaux. Le premier modèle de la mitrailleuse Hotchkiss, largement commercialisée à partir de 1900, comportait une crosse métallique en cuivre et une sûreté. En 1914, Hotchkiss supprima la crosse et tout dispositif de sécurité manuelle. La mitrailleuse Hotchkiss Mle 1914 comporte une poignée-pistolet en laiton sous la carcasse, un couloir d'alimentation également en laiton et une poignée de maintien en acier à l'arrière de l'arme. Elle fonctionne toujours par emprunt des gaz avec un piston réglable situé sous le canon et refroidissement par air (cinq aillettes). Elle est alimentée par des bandes métalliques rigides de 24 cartouches ou, rarement, par des bandes métalliques articulées de 30 cartouches reliables entre elles. La hausse est graduée jusqu'à 2400 m. La mitrailleuse Hotchkiss est utilisée sur affuts trépieds repliables permettant un réglage precis en direction et hauteur ainsi que le tir bloque. La mitrailleuse Hotchkiss était une arme robuste et précise d'un fonctionnement sûr et regulier même dans les conditions les plus difficiles du combat. La mitrailleuse Hotchkiss Mle 1914 fut progressivement substituee a la mitrailleuse St Etienne Mle 1907, au fonctionnement aléatoire, à partir de l'année 1917. La mitrailleuse Hotchkiss etait toujours en dotation dans l'infanterie française en 1940 bien qu'elle ait été largement dépassée, a partir des années 1930. à cause de son poids trop élevé, son alimentation par bandes rigides et ses munitions en 8mm Lebel. 5000 exemplaires seront même fournis aux troupes américaines en calibre .30 ainsi qu'un modèle portable pour les cavaliers et les cyclistes français (type fusil mitrailleur)

 

Données numériques

  • Munition : 8 mm Lebel, 7,65 mm Mauser (Belgique), 7mm Mauser (Espagne, Brésil, Mexique), 7,92mm Mauser (Pologne)
  • Longueur : 1,31 m
  • Canon : 78 cm
  • Masse :
    • Arme seule : 25,3 kg
    • Avec affut : 52 kg
  • Cadence de tir théorique : 500 c/min
 
 

Utilisation

Produites de 1900 à 1920, les 65000 mitrailleuses lourdes Hotchkiss Mle 1900/1914 servirent dans les armées belges, brésiliennes, espagnoles, américaines, grecques, mexicaines, norvégiennes, polonaises, serbes dans le cadre de l'assistance militaire française. Ces mitrailleuses connurent donc le feu lors de la guerre russo-japonaise, de la révolution mexicaine, de la 1ère GM, de la guerre civile espagnole, de la 2nde GM. L'armée française l'employa encore lors de la guerre d'Indochine et de la guerre d'Algérie (pour armer les Harkis)

 

3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Commentaires (3)

blockhausdonchery
  • 1. blockhausdonchery (site web) | 08/01/2013

Merci c'est gentil, je vais compléter, donc à suivre ;)

Bipolar Disorder
  • 2. Bipolar Disorder (site web) | 27/10/2012

I came across blockhausdonchery.e-monsite.com and i love it !
bipolar disorder symptoms
spinal muscular atrophy
psoriatic arthritis

womenshi
  • 3. womenshi | 29/02/2012

Good post….thanks for sharing.. very useful for me i will bookmark this for my future needed. thanks for a great source..replica hublot watches

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/01/2013